Brassage Exotic IPA

Exotic IPA

Premier article sur l’une de mes sessions de brassage, un moyen simple pour moi de tenir un carnet de bord de mes brassages. Je dois avoir plus de 40 brassages à mon actif pour le moment, Jusqu’ici j’utilisais le papier pour prendre note en utilisant une version que j’ai modifiée de la fiche de l’excellent livre Mastering homebrewing de Randy Mosher disponible ici.

On commence par une bière style IPA qui se caractérise par l’utilisation de houblons Néo Zélandais. Je cherche avant tout à obtenir une bière douce et très aromatique dans la même lignée qu’une NEIPA mais pour cette fois ci, je ne vais pas faire de dry hopping pour justement.. ne pas faire de NEIPA. Mon but sera de comparer plus tard l’impact de la bio transformation. J’utilise une souche Vermont Ale (Conan) que j’ai sortie du congélateur comme expliqué dans ma méthode sur l’inoculation d’une boite de pétri.

Recipe Specifications
————————–
Boil Size: 17,54 l
Post Boil Volume: 13,54 l
Batch Size (fermenter): 13,00 l
Bottling Volume: 13,00 l
Estimated OG: 1,061 SG
Estimated Color: 9,8 EBC
Estimated IBU: 45,5 IBUs
Brewhouse Efficiency: 77,00 %
Est Mash Efficiency: 77,0 %
Boil Time: 60 Minutes
Ingredients:
————
Amt Name Type # %/IBU
2,68 kg Pale Malt (2 Row) Bel (5,9 EBC) Grain 1 80,0 %
0,40 kg Wheat, Flaked (3,2 EBC) Grain 2 12,0 %
0,27 kg Oats, Flaked – avoine (2,0 EBC) Grain 3 8,0 %
12,00 g Apollo [17,00 %] – Boil 60,0 min Hop 4 37,7 IBUs
10,00 g Galaxy [14,00 %] – Boil 5,0 min Hop 5 5,2 IBUs
10,00 g Motueka [7,00 %] – Boil 5,0 min Hop 6 2,6 IBUs
17,00 g Galaxy [14,00 %] – Steep/Whirlpool 0,0 Hop 7 0,0 IBUs
17,00 g Motueka [7,00 %] – Steep/Whirlpool 0,0 Hop 8 0,0 IBUs
1,0 pkg Conan – Vermont Ale Yeast 9 –

Concernant le process je vise quelque chose d’assez simple avec un monopalier. L’utilisation de flocon d’avoine est trop faible pour poser un souci à mon fond filtrant inox. Tout se déroule parfaitement, ébullition de 60 minutes avec un ajout assez fort en fin d’ébu et un hop stand de 20 minutes.

Di mesurée 1.056, presque dans les clous.

Une fermentation qui se déroule bien avec un début d’activité sous 48 heures, le tout dans mon frigo régulé à 20°c. J’en profite pour vous dire, que le contrôle de la température de fermentation est un facteur vraiment important. Faite vos recherches sur le STC 1000 pour  savoir comment bricoler un vieux frigo et le transformer en fermenteur.

Malheureusement, la fermentation c’est “trop bien passé”, avec une atténuation de 100%.. j’arrive à une Df de 1.000 ce qui est clairement surprenant pour une souche Conan. Pas de trace d’infection au gout ni à l’œil.. Par précaution je vais changer ma souche au congélateur par une nouvelle. Peut-être a t-elle mutée ? Cela amène ma bière à 7.4% ABV

Dégustation

Au nez une forte odeur agrume, le côté tropical est bien présent. Malgré le corps très maigre et le taux d’alcool élevé, l’éthanol n’est pas perceptible. En bouche, le houblon est moins présent et comme je le craignais, l’éthanol se ressent. Quel dommage que l’atténuation soit si importante, cela gâche un peu le plaisir ! La prochaine fois, je partirai sur une WLP090 San Diego Super Yeast, l’une de mes souches préférées.

Jolie couleur

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *