IPA

Agathe IPA

C’est parti pour une IPA qui je l’espère va envoyer du lourd ! J’en profite pour finir mon stock de Maris Otter et par la même occasion de tester le fameux Cryohop que j’ai ramené des USA récemment !

Brewer: Charles
Asst Brewer:
Style: American IPA
TYPE: All Grain
Taste: (30,0)

Recipe Specifications
————————–
Boil Size: 27,96 l
Post Boil Volume: 23,96 l
Batch Size (fermenter): 23,00 l
Bottling Volume: 23,00 l
Estimated OG: 1,060 SG
Estimated Color: 10,2 EBC
Estimated IBU: 79,4 IBUs
Brewhouse Efficiency: 78,00 %
Est Mash Efficiency: 78,0 %
Boil Time: 60 Minutes

Ingredients:
————
Amt Name Type # %/IBU
5,60 kg Pale Malt, Maris Otter (5,9 EBC) Grain 1 100,0 %
25,00 g Summit [17,00 %] – Boil 60,0 min Hop 2 42,7 IBUs
5,00 g Irish Moss (Boil 10,0 mins) Fining 3 –
20,00 g Ekuanot (HBC 366) [15,00 %] – Boil 10,0 Hop 4 12,0 IBUs
20,00 g Motueka [7,00 %] – Boil 10,0 min Hop 5 5,1 IBUs
15,00 g Cascade [5,50 %] – Boil 5,0 min Hop 6 1,7 IBUs
50,00 g Cascade [5,50 %] – Steep/Whirlpool 20,0 Hop 7 8,4 IBUs
45,00 g Motueka [7,00 %] – Steep/Whirlpool 20,0 Hop 8 9,6 IBUs
1,0 pkg San Diego Super Yeast (White Labs #WLP09 Yeast 9 –
50,00 g Cascade [5,50 %] – Dry Hop 0,0 Days Hop 10 0,0 IBUs
1,00 ml Simcoe [13,00 %] (CO2 Extract) – Dry Hop Hop 11 0,0 IBUs

Mash Schedule: Single Infusion, Light Body, No Mash Out
Total Grain Weight: 5,60 kg
—————————-
Name Description Step Temperat Step Time
Mash In Add 16,80 l of water at 74,3 C 66,0 C 50 min

Je pars ici sur une recette avec un seul malt, le fameux Maris Otter. Premièrement cela me permet de finir mon stock oui, mais surtout d’avoir ce côté IPA très anglais. Je vise les 1.060 OG pour avoir un taux d’alcool de plus ou moins 6.5%ALC, la WLP090 étant super atténuante avec une belle floculation, j’espère avoir une belle bière cuivré et limpide comme de l’eau. Concernant les houblons, ici j’ai décidé de mettre la dose histoire de terminer sur une bombe aromatique tout en terminant mon stock actuel. De l’Ekuanot et du Motueka pour le côté fruits de la passion et une dose massive de Cascade pour le côté pin et résineux en whirlpool ainsi qu’en dry hop. Ajouté à ça, du Simcoe en Cryhop pour terminer la bière en beauté !

Pour les curieux, du malt non broyé et conservé au sec reste utilisable une bonne paire d’années !

 

Préparation de l’eau de rinçage

 

Des cônes de Cascades du jardin pour le Whirlpool à 80°c

 

Pendant le brassage, dégustation d’une SMASH de la brasserie Parisis offerte par un ami. Le profil du Centennial est vraiment intéressant

 

Toujours les levures fraiches du Coyolt, on part sur la WLP090 ici !

Une petite déception concernant le volume dans le fermenteur, à savoir 18/19 litres. Cette perte est due à l’absorbtion assez importante du houblon. Il faut dire que j’ai ajouté presque 100gr rien qu’au whirlpool, soit presque 5gr/L sans compter le reste… une belle éponge. Une fermentation en pleine forme après 24h d’inoculation. Mais en chemin, les choses ne se sont pas passées comme prévue ! Suite au dry hopping, des levures (probablement des brett) se sont invités ! Une pellicule blanche c’est formée à ma grande surprise. Fallait-il s’arreter là ? Surement pas ! Aucune odeur de vinaigre ni de gout acide, je décide donc d’envoyer la bière dans le keg, même la densité me semblait correcte à savoir Df 1.017 soit 5.5% ABV.

DEGUSTATION

IPA

L’impact des brett est clair et net  ! Un côté fermier voire de cuire et/ou de liège assez leger. Le houblon n’est pas très présent, comme si les brett avaient tout mangé. Je me retrouve avec une IPA brettée, assez sympa et bien amère. Elle a été très appréciée par mes amis malgré son côté surprenant. Alors le Cryo Hop ? Et bas je n’en sais rien, les brett sont tellement dominantes.. Bref, une expérience qui débouche sur quelque chose de totalement imprévue et plutôt sympathique !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *