Grainfather et 1er batch !

Voilà un long moment que je n’avais pas brassé … Mais me revoilà ! J’ai dû repenser à mon système de brassage pour ne pas faire trop peur à mes colocataires avec une myriade de marmites dans la cuisine et surtout un gros bordel..
J’ai donc investi dans un système Grainfather avec le kettle Grainfather. Et mon dieu ce que c’est pratique ! Je suis tellement content de mettre fait ce cadeau ! J’ai dû me racheter un congélateur qui est actuellement en conversion pour devenir un kegerator.

Trêve de bavardage ! Premier brassage avec le grainfather.. un bel échec ! Un échec par ce que j’ai certainement fait la bière la plus légère qu’il m’est était donné de brasser.. une Di de 1.026 ! Imaginez la honte quand on pense avec le matos nec plus ultra. Mais bon, il faut bien que j’apprivoise le matos ! J’ai en plus de ça fait un mode Short & Shoddy .. 20min mash 20 min boil.

 

Recipe: 40 - Test batch grainfather
Brewer: Charles
TYPE: All Grain


Recipe Specifications
--------------------------
Estimated OG: 1,026 SG
Estimated Color: 5,4 EBC
Estimated IBU: 34,6 IBUs
Brewhouse Efficiency: 75,00 %
Est Mash Efficiency: 75,0 %
Boil Time: 20 Minutes

Ingredients:
------------
Amt                   Name                                     Type          #        %/IBU         
2,00 kg               Pale Malt, Maris Otter (5,9 EBC)         Grain         1        80,0 %        
0.50 kg               Oats, Flaked (2,0 EBC)                   Grain         2        20,0 %        
24,00 g               Amarillo [9,30 %] - Boil 5,0 min         Hop           3        9,7 IBUs      
24,00 g               Equinox (HBC 366) [7,40 %] - Boil 5,0 mi Hop           4        8,5 IBUs      
24,00 g               Amarillo [9,20 %] - Steep/Whirlpool  10, Hop           5        8,7 IBUs      
24,00 g               Equinox (HBC 366) [7,40 %] - Steep/Whirl Hop           6        7,7 IBUs      
1,0 pkg               Liberty Bell Ale (Mangrove Jack's #M36)  Yeast         7        -             


Mash Schedule: Single Infusion, Light Body, No Mash Out
Total Grain Weight: 2,50 kg

Alors qu’elle erreur ? Bonne question je ne suis toujours pas certains. J’ai utilisé le site de calcul grainfather pour les volumes d’eau.. Mon batch était calculé pour 12 litres et j’ai donc eu 10 litres au mash et 6.75 litres pour rincer. Je suis arrivé à 23 litres au moment de lancer l’ébu. Clairement là c’est moi qui ai foiré.. surement une erreur lorsque j’ai eu à lire les mesures dans la cuve grainfather.

 

Concernant le système grainfather en lui même je dois dire que c’est assez bien pensé et pratique. Je ne voulais plus avoir 3 cuves et utiliser le gaz. Sans parler du fait de devoir ensuite constamment vérifier la température et d’avoir probablement quelques écarts entre ce qui est visé et ce qui se passe réellement sur la durée.

J’ai aussi acheté le système de bouilloire pour pouvoir chauffer l’eau de rinçage. Appareil ultra pratique, il maintiens la température une fois atteint ! Il est certainement possible d’acheter une autre marque que grainfather et économiser quelques euros mais je ne voulais pas m’embêter.

Concernant l’application grainfather, c’est facile et rapide. Par contre je ne comprends pas vraiment pourquoi il faut se geolocaliser pour l’utiliser..

Pour ceux qui utilisent un système de refroidissement de type counter chiller je ne peux que recommander ce petit outil qui coûte une vingtaines d’euros. Il permet d’avoir la température de sortie de votre bière ce qui permet d’ajuster le débit d’eau en temps réel pour corriger la température. Seul bémol apparemment il ne faut pas faire passer le moût bouillant dedans pour le désinfecter. Mais bon pas grave un coup de starsan et puis c’est réglé !

Une levure sèche ! Mon dieu ! Les levures liquides du coyolt me manquent mais bon, pour reprendre le brassage ça fera bien l’affaire. Je n’avais pas utilisé de levures sèches depuis des années et j’avais encore l’idée de réhydrater les levures avant utilisation. Récemment j’ai lu que Safale recommandait de ne pas réhydrater. Étant curieux après quelques recherches je suis tombé sur un podcast de Brulosophy au sujet des levures sèches. Finalement j’ai décidé d’essayer.. Pas de rehydratation ! J’ai simplement saupoudrer sur toute la surface du moût.

Et le résultat ? Di 1.026 et une Df 1.007 ! Alors oui ce n’etait pas une densité bien élevée mais en 3 semaines je dois dire que le travail à été fait. Temp fermentation aux alentours de 18°c.

Alors quel résultat ? Et bien une bière buvable mais sans intérêt et clairement pas harmonieuse. Sans parler de l’amertume qui ne colle absolument pas avec cette bière si légère. Bref.. j’ai encore du boulot avec ce grainfather !

 

 

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *