NEIPA

C’est bon je suis relancé pour de bon cette fois-ci, je vais enfin re-brasser régulièrement !

Entre mon premier brassin et celui-ci j’ai eu l’occasion de brasser une Milk Stout. Honnêtement vraiment chouette mais j’ai encore eu des problèmes de volume d’eau malheureusement… Et cela va recommencer pour ce 3eme batch, dans une moindre mesure bien heureusement ! Donc c’est parti pour une bière très en vogue, une NEIPA avec sa grosse dose de houblon hors ébullition et une souche adaptée pour la biotransformation.

Recipe: 41 - NEIPA
Brewer: Charles
Asst Brewer: 
Style: English IPA
TYPE: All Grain
Taste: (30,0) 

Recipe Specifications
--------------------------
Boil Size: 16,50 l
Post Boil Volume: 12,50 l
Batch Size (fermenter): 12,00 l   
Bottling Volume: 12,00 l
Estimated OG: 1,060 SG
Estimated Color: 5,9 EBC
Estimated IBU: 30,5 IBUs
Brewhouse Efficiency: 70,00 %
Est Mash Efficiency: 70,0 %
Boil Time: 60 Minutes

Ingredients:
------------
Amt                   Name                                     Type          #        %/IBU         
2,44 kg               Pilsner (2 Row) UK (2,0 EBC)             Grain         1        70,0 %        
0,35 kg               Barley, Flaked (3,3 EBC)                 Grain         2        10,0 %        
0,35 kg               Oats, Flaked (2,0 EBC)                   Grain         3        10,0 %        
0,35 kg               Wheat, Flaked (3,2 EBC)                  Grain         4        10,0 %        
10,00 g               Amarillo [9,20 %] - Steep/Whirlpool  20, Hop           5        6,2 IBUs      
10,00 g               Centennial [10,00 %] - Steep/Whirlpool   Hop           6        4,0 IBUs      
10,00 g               Citra [12,00 %] - Steep/Whirlpool  20,0  Hop           7        8,1 IBUs      
10,00 g               El Dorado [15,00 %] - Steep/Whirlpool  1 Hop           8        6,1 IBUs      
10,00 g               Equinox (HBC 366) [15,00 %] - Steep/Whir Hop           9        6,1 IBUs      
1,0 pkg               Imperial Juice                     
10,00 g               Equinox (HBC 366) [15,00 %] - Dry Hop 6, Hop           11       0,0 IBUs      
20,00 g               Citra [12,00 %] - Dry Hop 3,0 Days       Hop           12       0,0 IBUs         
10,00 g               Centennial [10,00 %] - Dry Hop 3,0 Days  Hop           14       0,0 IBUs      
10,00 g               El Dorado [15,00 %] - Dry Hop 3,0 Days   Hop           15       0,0 IBUs

Cette fois-ci j’ai jugé préférable d’adapter mon extraction avec 70% ce qui est la valeur recommandée. De plus j’ai utilisé du malt que j’ai entièrement concassé moi même. Du malt pilsen pour garder une couleur dorée, une grosse dose d’orge, de malt et d’avoine en flocon pour une texture douce et un trouble propre au NEIPA. Pas d’iriss moss ici, je n’ai aucune intention d’avoir une bière claire.

Concernant la souche qui est primordiale pour une NEIPA j’ai opté pour une Imperial Juice. C’est la première fois que j’utilise cette marque à défaut de faire appel à Christophe. La London III est apparemment lui aussi un choix judicieux pour ce type de bières.

Un petit bain de Starsan ayant rien d’autres sous la mains..

Ensuite assez classique j’ai utilisé le logiciel de calcul de Grainfather pour les volumes d’eau. Et c’est ça que je regrette surtout pour le rinçage. Leur calcul est le suivant.

Mash = 2,7Litres / kilos malt + 3.5litres

Sparge = 3 litres/heure boil + 0.8Litres/ kilos de malt.

Je me suis retrouvé avec 20 litres dans ma cuve pour une Ebu de 1 heure avec comme résultat final souhaité 12 litres.

Pour en arriver là j’ai ajouté 13 litres mash et 7 litres pour le sparge. Ce qui fait effectivement 20 litres. C’est comme si rien n’avait été retenu par le malt.

Ce qui est complètement foireux puisque d’après leurs calculs il faudrait donc 2.5 heures de boil. J’ai donc dû maintenir mon ébullition pendant 2 heures ce qui était plutôt long et surtout insuffisant…

Que faire la prochaine fois ? Je ne sais pas.. est-ce que c’est parce que les flocons ne réagissent pas comme le malt ? Je ne sais pas… Prochain brassin je vais donc réajuster les calculs comme ceci et voir :

Mash = 2 Litres/Kilos Malt + 3.5 litres

Sparge = (Volume souhaité + 3 litres/heure boil) – resultat du mash

Exemple pour 3.5 Kilos de grains avec 12 litres final :

mash = 3.5×2 = 7 + 3.5 litres. = 10.5 litres

Sparge = (12+3) – 10.5 = 4.5 litres

En sachant qu’il reste apparemment 2 litres dans le grainfather a la fin du brassage cela fera donc 10 litres dans le fermenteur. Est-ce que ça va marcher ? Je le saurais la prochaine fois..

La partie surprenante c’est de réaliser un boil de 1 heure sans ajouter un seul petit cône de houblon et de commencer à refroidir dans l’état…

J’ai commencé à très brièvement refroidir le moût à 80°c et c’est là où j’ai ajouté 50 grammes de houblon aromatiques ! L’odeur ? Incroyable … Et pendant 20 minutes à 80°c.

Après trois jours de fermentation assez active à en juger par le barboteur et le krausen, je rajoute une grosse dose de houblon. J’ai fais en sorte de ne choisir que du pellet pour ce dry hop car je n’ai pas de sac ou autre. Donc 10 grammes d’Ekuanot, de Centennial, de El dorado et 20 grammes de Citra. A l’ouverture je peux vous dire que l’odeur était excellente ! Maintenant voyons ce que la Biotransformation peut faire de si fantastique.

Ekuanot, El Dorado, Centennial et Citra pour un gros Dry Hop de cochon ! Directement dans le fermenteur sans sac.
Jolie krausen à J+3 de la fermentation avant le Dry Hop

Avec une Di 1.045 je laisse la bière fermenter pendant 3 jours avant un ajout de 50 grammes de houblons dans la cuve. J’ai laissé le houblon en pellet pendant 7jours, sans sac avant de transférer en keg. La Df après ces 10 jours était de 1.010 soit 4,6%Abv.

A l’ouverture du fermenteur l’odeur était incroyable. J’ai pu sentir l’impact du dry hop comme jamais.

 

 

Au final, probablement ma meilleure bière jamais brassé avec une carbo parfaite après 2 jours. 2 bars pendant 24h et 0.8bar après. Je recommande vivement cette recette et pour sûr je referais une NEIPA ! Facile à boire, fruité agrume / fruits blancs style pêche. L’amertume est là mais pas trop présente, ce qui colle avec le style. A refaire !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *