Coffee Porter

Un petit porter bien sec et torréfié ? Let's go !
Ici la recette est assez simple, ni flocon d'avoine ni lactose, 
une bière qui devra être sèche avec un goût chocolat/café prononcé. 
La seule fantaisie ici sera d'ajouter un espresso dans le fermenteur.

--------------------------
Boil Size: 16,50 l
Post Boil Volume: 12,50 l
Batch Size (fermenter): 12,00 l   
Bottling Volume: 12,00 l
Estimated OG: 1,060 SG
Estimated Color: 118,7 EBC
Estimated IBU: 48,8 IBUs
Brewhouse Efficiency: 70,00 %
Est Mash Efficiency: 70,0 %
Boil Time: 60 Minutes

Ingredients:
------------
Amt                   Name                                     Type          #        %/IBU         
2,94 kg               Pilsner (2 Row) UK (2,0 EBC)             Grain         1        83,5 %        
0,25 kg               Carafa III (1400,0 EBC)                  Grain         2        7,0 %         
0,21 kg               Chocolate Malt (525,0 EBC)               Grain         3        6,0 %         
0,12 kg               Black (Patent) Malt (1300,0 EBC)         Grain         4        3,5 %         
12,00 g               Columbus (Tomahawk) [14,00 %] - Boil 60, Hop           5        37,4 IBUs     
10,00 g               Columbus (Tomahawk) [14,00 %] - Boil 10, Hop           6        11,3 IBUs     
1,0 pkg               English Ale (White Labs #WLP002) [35,49  Yeast         7        -

 

Une bonne dose de malt chocolat et carafa pour enforcer le côté torréfié et une petite touche de black malt à 1300EBC pour m’assurer d’avoir une couleur pétrole ! Je suspecte ce malt de fortement contribuer au goût de malt torréfié. D’ailleurs si comme moi vous aimez manger une petite poignée de malt pour le fun, je vous déconseille celui-ci..

 

Une bien belle couleur !

Voici la petite touche un peu funky pour vraiment booster le côté café de la bête. Grand adepte d’un petit ristretto ou espresso j’utilise une machine à extraction manuel ROK et je moue mes grains avec mon moulin comandante C40. Ici un petit shot d’un café brésilien que j’aime beaucoup, directement dans le fermenteur.

 

Pour la faire simple et courte, un petit porter avec une Di 1.062 pour terminer à Df 1.016 après 1 mois soit 6% ABV. Le résultat donne une bière sèche et fortement torréfiée. Elle sent bien evidemment le café mais je pense qu’un seul shot espresso n’était pas assez. Il faudrait certainement que j’en utilise 2 ou 3 la prochaine fois. Concernant le corps de la bière, malgré les 1016 de Df, elle n’est ni trop dense ni trop légère. Ma préférence personnelle va clairement plus vers des milk stout ou encore oatmeal stout mais cette petit porter faisait bien le travail.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *